29/01/2008

Oula!

Godspeed you! Black emperorJe découvre en ce moment Godspeed you! Black emperor... Ca a l'air terrible! Ni torturé, ni dépressif pour un sous...hum, hum... J'adore! Quelqu'un connait? Les a déjà vu en concert? Ca donne quoi?

mag dans ses oeuvres...

12:02 Écrit par mag dans F. Furetages | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : quotidien |  Facebook |

28/01/2008

Le coup de pouce de la semaine !

En effet, le coup de pouce devient rituel chez moi... Suis sur la mauvaise pente là...Va falloir que j'me surveille !

Cette semaine, je donne donc mon pouce à Sophie. Elle fait une étude sur les blogs. Alors, je peux la jouer façon mcm/mtv/nrj/skyrock : « Tu as plus de 25 ans, tu es sur le marché de l'emploi et tu tiens un blog de type personnel ? On a besoin de toi ! » Je peux aussi la faire misérabilisme : « Venez au secours de cette pauvre enfant qui s'enlise dans les affres de l'étude d'un phénomène de société particulièrement sensible. » Je peux aussi la jouer en verlan... heu...en fait, non... je peux pas. Enfin bon, tu as compris quoi. Si ça t'intéresse, voici ces coordonnées (...et en plus, elle est gentille la madame...;-) soofi816@gmail.com

Et n'oublie pas qu'une BA te rapproche du Paradis. C'est pas beau ça ?!? 

En passant

No comment...

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1506/Sciences/article/detail/1...

 

A table!

Une inspiration aussi soudaine qu'inattendue alors profites-en ! C'est en gros la seule recette que je fais mais elle a toujours un succès fou...

Blanquette de veau.

Pour 4 personnes:

  • 1 kg de blanquette
  • 60 gr de beurre
  • 60 gr de farine (= 2 grosses cuillères à soupe)
  • 3 carottes de même épaisseur, coupée en gros morceaux
  • 1 oignon coupé en quartier
  • 250 gr de champignons de Paris coupé en quatre
  • 1 jaune d'œuf
  • Laurier, thym, sel, poivre, bouquet garni, cube Knor.

- Mettre la viande dans la cocotte, la couvrir d'eau froide et porter à ébullition en écumant souvent.

- Ajouter carottes, oignon, laurier, thym, sel, poivre, bouquet garni, cube Knor.

- Couvrir et laisser cuire 20' à partir du moment où la cocotte chuchote

- Pendant la cuisson de la viande, faire sauter les champignons à la poêle.

- Quand la viande est cuite, la maintenir au chaud et mettre environs 60 cl de bouillon de côté.

- Dans la cocotte maintenant vide, faire fondre le beurre et mélanger avec la farine. Quand le mélange est homogène, verser petit à petit le bouillon de viande et battre le tout jusqu'à épaississement. Laisser cuire encore quelques minutes.

- Ajouter les champignons sur la viande chaude.

- Hors feu, ajouter à la sauce le jaune d'œuf ( + sel et poivre)

- Verser la sauce sur la viande.

Bon app !

18:55 Écrit par mag dans I. ...et le reste | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : quotidien |  Facebook |

24/01/2008

Pour ma part, une découverte!

Philip Seymour HoffmanC'est sympa que Heb ai fait un post sur "Charlie Wilson's war" Ca permet d'avoir deux angles de vue... ou plutôt de réflexion. Pour ma part, j'ai plutôt envie de parler de Philip Seymour Hoffman... Monsieur Philip Seymour Hoffman ai-je envie de dire ! Etant très branchée ciné ces derniers temps, je l'ai également vu dans "Before the devil knows you're dead" pas plus tard que la semaine passée. Honnêtement, je n'avais jamais vu cet acteur avant. Je l'ai aimé dans "Before", il m'a cueillie dans "Charlie Wilson" !

D'abord, je ne l'ai tout simplement pas reconnu ! Physiquement métamorphosé, les yeux bouffis, les lunettes fumées, la bonne grosse moustache des années 80, le look pour le moins négligé, il n'avait plus rien à voir avec le Andy élégant et soigné de « Before the devil knows you're dead». N'importe quel acteur sait le faire ? C'est vrai ! Par contre, réussir l'exploit de jouer deux personnages aussi diamétralement opposés... moi j'dis qu'ça relève de la schizophrénie ! Aussi étrangères soient-elles l'une de l'autre, ses personnalités sont riches et solidement encrées.

Le Andy de « Before the devil knows you're dead » est un homme d'affaire bon teint, un mari comblé, un grand frère présent. Le genre bien sous tous rapports. Au fur et a mesure cependant, le vernis s'écaille...s'écaille même méchamment !

Le Gust -Gus pour les intimes- de « Charlie Wilson's war » est un vieux de la vieille, à qui on ne la fait pas. Vieux garçon -probablement plus par manque d'une réelle envie de vie de famille que par dépit-, bon vivant, un petit côté ringard qui le rend franchement sympa, mais sérieusement solide dans ces apports aussi bien humains que professionnels.

Un monde de différence entre ces deux personnages et pourtant une sincérité saisissante dans les deux cas!

Il m'a intrigué le garçon ! Alors, j'ai fait une petite recherche et je vois qu'il n'est pas prêt de quitter nos écrans puisque quatre films bénéficiant de ces talents doivent encore sortir probablement dans l'année. Si ça t'intéresse, voici les liens.

http://www.cinemovies.fr/fiche_film.php?IDfilm=11868

http://www.cinemovies.fr/fiche_film.php?IDfilm=14533

http://www.cinemovies.fr/fiche_film.php?IDfilm=15060

http://www.cinemovies.fr/fiche_film.php?IDfilm=15548

...Et sinon, ce soir, je vais voir Alien vs Prédator 2... Un autre genre... 

Bonne toile pour ceux qui y vont et bon ce que vous voulez aux autres !

17:01 Écrit par mag dans C. Cinéma, DVD | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : wouawou, portrait |  Facebook |

En passant...

Vu, lu et entendu sur le net: 

http://dua.typepad.com/cinema/2008/01/du-son.html

Toujours sympa de savoir nos célébrités belges reconnues hors nos frontières...

14:21 Écrit par mag dans F. Furetages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vers ailleurs |  Facebook |