03/02/2008

J'ai glissé chef...

Alors là, je viens de me prendre une claque comme y faut !  J'ai posté, il y a quelques temps, un extrait de « Tête d'affiche ». Il concernait une « sirène », suis certaine que tu te rappelles... Et bien, il vient d'être posté sur un autre blog et voici ce que j'ai lu en commentaire :

"Moi, je pense que la naïveté de cette pauvre femme a croisé un escroc qui lui a fait faire un disque à ses frais à 500 exemplaires, lui faisant miroiter un plan média solide, et qu'il lui aura fallu des années d'usine ou d'allocations pour rembourser l'emprunt qu'elle a contracté à cet effet. C'est pathétique et triste. Et l'indélicatesse de cet animateur ridicule, rapide à exploiter les faiblesses de la candidate pour se mettre en valeur et flatter son ego, est cruelle et pitoyable. Sans doute survit-il aujourd'hui en animation de supermarché ; au moins, cela lui aura sans doute permis de réfléchir aux revers du destin et à la nécessaire empathie entre humains dignes de ce nom. Le riz jaune"

...et là, j'avoue, je me suis sentie un peu honteuse. Au fond, c'est l'éternel question : peut-on rire de tout ?  Je n'ai aucune réponse...par contre Desproges en avait une que je ferai dorénavant mienne : « On peut rire de tout mais pas avec n'importe qui »...A méditer...

Commentaires

Ta réaction est tout à ton honneur… Car
on a le droit de ne pas marcher dans le sens de la foule.
on a le droit de nager à contre-courant.
on a le droit (voire le devoir) de s'indigner parfois par la banalisation des images dans le village global.
on a le droit à l'erreur si on sait le reconnaître.
on a le droit d'avoir honte d'avoir ri en mauvaise compagnie.
on a le droit d'apprendre des autres et de toutes les situations.

excuse-moi pour la claque (mais tant mieux !) et merci d'avoir corrigé l'une ou l'autre erreur du texte original, écrit très impulsivement (je fais souvent ce genre de trucs quand je ris jaune). ;o)

Écrit par : Le Riz Jaune | 03/02/2008

Les commentaires sont fermés.