18/03/2008

L'art de se pourrir la journée jusque au bout...

Simple :

  • Te lever à 7h sans ton réveil -alors que tu es un adepte de la grasse matinée- pour constater qu'il fait quand même bien pourri dehors,
  • Te rendre compte que la lumière ne fonctionne plus dans la salle de bain... et qu'en fait, c'est l'électricité qui ne fonctionne plus ! Donc, pas de musique sous la douche,
  • Remarquer que le truc qui te grattait la joue hier soir c'est transformé en un gros laid bouton (et ça, tu le vois même sans la lumière, c'est dire !),
  • Finir par t'extirper de chez toi pour un rendez vous incontournable qui s'est soldé par un 'Mais qu'est-ce que je fous ici ?!?' retentissant,
  • Te lancer dans des dépenses compulsives histoire de te remonter le moral et constater que ce que tu as acheté à grand frais ne convient pas,
  • Ton MP3 arrive au bout de sa batterie,
  • Aller voir le concert que tu attends depuis des mois -et qui, l'un dans l'autre, n'était pas mal-, prendre au bas mots 200 photos, rentrer chez toi -t'as oublié de fermer la fenêtre en partant, il fait donc polaire plus- et te rendre compte que tu as foiré toutes tes photos sans exception
  • Ouvrir le courrier du jour qui t'annonce que : 1° tu es radié des listes électorales consulaires pour le motif suivant : ‘ Pour radiation du registre des Français établis hors de France'... ? ...Ah bon... 2°tu t'es pris un PV pour mauvais stationnement : 100€

Je pense que je vais aller me coucher...

00:34 Écrit par mag dans E. Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.