31/03/2008

elle est revenue donc...

Puces St OuenEt d'abord, Paris ! Ah Paris. J'ai une tendresse tout particulière pour cette ville. J'y vais plus ou moins régulièrement depuis plus de 30 ans... C'est dire si je l'aime !

Et puis, je me suis dit que tant qu'à être là, j'allais faire un petit coucou à la famille. Après bisous, bœuf bourguignon maison et dialogue de sourd (j'y reviendrai...) je vais faire un petit clin d'œil à mon grand père. Mes pieds, mon sac à dos et moi, on passe par les Puces -venir à Paris sans s'enivrer aux Puces de Saint Ouen, c'est criminel !- Il fait gris, un peu froid, quelques gouttes s'écrasent parfois entre les clous rouillés, les bâtons d'encens et les jeans taille 34.  Mais quel plaisir d'être là ! J'écoute PJ Harvey, je regarde les gens pressés, sous tension. Moi, je me balade, je me détends, je me souris, je me ‘sérénise'...

Et puis mon pas ralenti. J'y suis. Mon sourire change de visage. Ma tête s'incline. Mon cœur s'alourdi aussi... de tendresse, du plaisir d'être là, de le revoir. Je rentre dans mon moi-même. Et d'ailleurs où est-il ? Il y a tellement de monde ici, je ne le trouve jamais du premier coup ! Je cherche... Ca y est, je l'ai vu ! J'y vais. Perdu au milieu de fleurs artificielles d'un goût qui n'est pas le mien, je plonge ma main jusqu'à l'urne. ‘Bonjour toi ! Ca va ?'

16:40 Écrit par mag dans E. Humeur | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : la vache j aime ca |  Facebook |

Commentaires

Mon sourire change de visage !
C'est chouettemnt dit !
:-)

Écrit par : Monsieur Poireau | 31/03/2008

Je sentais bien qu'elle te plairait celle là ;-)

Écrit par : mag | 31/03/2008

Bin oui, forcèment, tu sais bien que le texte, j'aime ça !
:-]

Écrit par : Monsieur Poireau | 31/03/2008

Les commentaires sont fermés.