31/03/2008

Et maintenant, Toulouse...

CoquelicotsChapitre 1: Introduction

Déjà, on m'aurait dit 3 jours avant mon départ que j'irai à Toulouse, je me serais retournée pour voir à qui on parlait. Le départ était improbable, le séjour était improbable, les rencontres étaient improbables. Je peux donc dire que ces vacances étaient improbables...et pourtant !

Un malintentionné m'avait dit je cite :'c'est la ville qui a la pluviométrie la plus importante de France !' C'est moche la jalousie quand même ;-) Alors, je vais pas mentir, quand je suis arrivée... bon, il faisait nuit, j'ai pas pu voir le ciel...Mais dès le lendemain matin, un rayon de soleil est venu me chatouiller le bout du nez. Un réveil comme je les aime !

Mais bon, je vais pas tout dire en une après-midi hein ! Faut pas déconner non plus !

A plus tard...

18:35 Écrit par mag dans E. Humeur | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : la vache j aime ca |  Facebook |

Commentaires

Bon, en general c'est l'odeur du café qui chatouille les narines mais ne soyons pas difficile et attendons la suite !
:-)))

Écrit par : Filaplomb (éditeur) | 31/03/2008

Jamais le premier matin le café! Non mais qu'est-ce que vous croyez?!? Suis pas une fille comme ça moi!

Écrit par : mag | 31/03/2008

Wouarf ! Elles disent toutes ça et le lendemain matin, on s'aperçoit qu'elles ont déjà la brosse à dent dans le sac. Au cas où…
Alors un café, tu parles !
;-)))

Écrit par : Monsieur Poireau | 31/03/2008

Les commentaires sont fermés.