31/03/2008

Et maintenant, Toulouse...

CoquelicotsChapitre 1: Introduction

Déjà, on m'aurait dit 3 jours avant mon départ que j'irai à Toulouse, je me serais retournée pour voir à qui on parlait. Le départ était improbable, le séjour était improbable, les rencontres étaient improbables. Je peux donc dire que ces vacances étaient improbables...et pourtant !

Un malintentionné m'avait dit je cite :'c'est la ville qui a la pluviométrie la plus importante de France !' C'est moche la jalousie quand même ;-) Alors, je vais pas mentir, quand je suis arrivée... bon, il faisait nuit, j'ai pas pu voir le ciel...Mais dès le lendemain matin, un rayon de soleil est venu me chatouiller le bout du nez. Un réveil comme je les aime !

Mais bon, je vais pas tout dire en une après-midi hein ! Faut pas déconner non plus !

A plus tard...

18:35 Écrit par mag dans E. Humeur | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : la vache j aime ca |  Facebook |

Cette fille-là mon vieux, elle est terrible

J'ai vu ma grand-mère aussi ! Le bœuf bourguignon, c'est elle ! Elle est terrible ma p'tite mami! La parisienne dans toute sa splendeur ! D'abord, elle est tout petite -elle m'arrive en dessous de l'épaule quand même !- Grande gueule, râleuse. Sarkosy, la pluie, l'administration, le concierge, les voisins, tout ça, c'est même combat ! Un vrai bonheur ! C'est tellement énorme et systématique qu'elle me fait rire. ‘Mais rigole pas ! Ca se passait pas comme ça avant !'

Et puis, elle se lance dans les vieux vieux vieux souvenirs. J'adore ça ! On a jamais été très proche dans la famille alors, je découvre encore plein de choses, de vieilles, vieilles, vieilles photos ‘J'peux les prendre ?' ‘Oui mais tu me les rendras ! Parce qu'on me les rends jamais !' ‘Mais oui mami'

Le dialogue de sourd, c'est aussi elle ! Elle est extraordinaire ! Elle est sourde donc. Elle va chez le médecin -c'est déjà tout une aventure, faut pas croire !- elle s'achète un appareil pour mieux entendre -‘Et c'est cher !'- mais elle ne le met pas -‘mais j'entend très bien sans'...'ben oui bien sûr, c'est pour ça que les feux de l'amour hurlent dans tout l'immeuble ;-)' 'Mais ça hurle pas !'-

Je vous fait grâce du passage ‘Alors, les amours ?'...

Un vrai régal de la voir ! Mais attention ! Elle a aussi le cœur sur la main. Parce qu'il faut dire que même abîmée de partout -et elle est vraiment pas en grande forme, il faut bien l'avouer- elle se décarcasse pour faire un de mes plats préférés, même si c'est long, même si elle doit aller au marché -‘et c'est plus la même chose qu'avant !'- . Elle défait le canapé lit et met des draps tous propres qui sentent bons et il est strictement interdit d'aider ! Et puis, le smartises sur le gâteau, ben c'est les smartises justement. Les smarties, les plaques de chocolat, les petites saucisses sèches... Mmmm

J'vous ai déjà dit qu'elle est terrible ma grand-mère ???

ParisIls sont pas beaux tous les deux? Vous remarquerez en passant la différence de taille... ;-)

17:48 Écrit par mag dans E. Humeur | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : la vache j aime ca |  Facebook |

elle est revenue donc...

Puces St OuenEt d'abord, Paris ! Ah Paris. J'ai une tendresse tout particulière pour cette ville. J'y vais plus ou moins régulièrement depuis plus de 30 ans... C'est dire si je l'aime !

Et puis, je me suis dit que tant qu'à être là, j'allais faire un petit coucou à la famille. Après bisous, bœuf bourguignon maison et dialogue de sourd (j'y reviendrai...) je vais faire un petit clin d'œil à mon grand père. Mes pieds, mon sac à dos et moi, on passe par les Puces -venir à Paris sans s'enivrer aux Puces de Saint Ouen, c'est criminel !- Il fait gris, un peu froid, quelques gouttes s'écrasent parfois entre les clous rouillés, les bâtons d'encens et les jeans taille 34.  Mais quel plaisir d'être là ! J'écoute PJ Harvey, je regarde les gens pressés, sous tension. Moi, je me balade, je me détends, je me souris, je me ‘sérénise'...

Et puis mon pas ralenti. J'y suis. Mon sourire change de visage. Ma tête s'incline. Mon cœur s'alourdi aussi... de tendresse, du plaisir d'être là, de le revoir. Je rentre dans mon moi-même. Et d'ailleurs où est-il ? Il y a tellement de monde ici, je ne le trouve jamais du premier coup ! Je cherche... Ca y est, je l'ai vu ! J'y vais. Perdu au milieu de fleurs artificielles d'un goût qui n'est pas le mien, je plonge ma main jusqu'à l'urne. ‘Bonjour toi ! Ca va ?'

16:40 Écrit par mag dans E. Humeur | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : la vache j aime ca |  Facebook |

le retour de la fille de la framboise (pourquoi framboise? Et pourquoi pas d'abord!)

mag est partie ! mag est revenue ! ca va pleuvoir les posts ! Un séjour parisien, un séjour toulousain, un séjour putain ! -c'est pour la rime !-

 

(je pense avoir atteint mon plus haut niveau de poésie là...)

00:03 Écrit par mag dans E. Humeur | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : la vache j aime ca |  Facebook |

21/03/2008

Aujourd'hui, c'est le premier jour du printemps

...J'ai dis une bêtise?!? Il neige? Ah ben oui... Bon, j'ai rien dit alors...

Et sinon, à part ça, si tu ne l'avais pas encore remarqué, mag a des petits soucis de disponibilité pour l'instant... et c'est pas fini... Donc, le mieux, c'est encore de te dire que je reviens dans le courant de la semaine du 1 avril... Par contre, quand je reviens, j'aurais plein plein plein de trucs a raconter!

D'ici là, et puisque c'est d'actualité, joyeuses Paques!

17:15 Écrit par mag dans I. ...et le reste | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : stop |  Facebook |

20/03/2008

La mystérieuse affaire de la chaussette orphline.

 

13:28 Écrit par mag dans I. ...et le reste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/03/2008

La puissance d'un décolleté...

 

08:37 Écrit par mag dans A. Intro | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |