01/04/2008

Et maintenant Toulouse...je l'ai pas déjà dit ça?

Ecole

 

 Laissez moi rire...

 

Chapitre 2 : mag à l'école.

Il se trouve que dans mes pérégrinations diverses et variées, je me suis retrouvée devant une école (privée catho) pile à l'heure du lâché de fauves -entendez la sortie des élèves- J'ai vu de la lumière, je me suis donc arrêtée et j'ai observé.

J'ai des souvenirs d'école effroyables. En même temps, j'étais dans une école franchement ‘branchouille' -non, je ne citerais pas de noms- et donc assez représentative de tout ce que je déteste. Soit ! J'ai donc traqué la digne progéniture de mes bêtes noires passées. Et je l'ai trouvée... Ceci est donc un règlement de compte tout à fait assumé... j'aurais prévenu...

En fait, les élèves toulousains, c'est comme les élèves bruxellois. Il y a le gamin gros -gras oserais-je dire- qui s'en est probablement pris plein la gueule pour par un rond. Deux solutions s'offraient à lui : rester la risée de ces ‘camarades de classe' ou devenir le mec ‘coooool'. Lui apparemment a opté pour la seconde solution. J'en ai vu un autre par contre qui aura probablement des souvenirs aussi déplorables que les miens...

Il y a le mec ‘coooool' par nature. Si si, ça existe à l'état naturel. Certes, quelques poses ont du être travaillées devant le miroir pour affiner le personnage mais c'est inné chez ce genre de gars. La démarche est ‘coooool', les fringues sont ‘coooool', le phrasé est ‘coooool', il fréquente les filles ‘coooool' -ah non, pour les filles, ont dit pas ‘coooool', on dit pétasse...j'y reviendrai-, il est ‘coooool' quoi ! Tout le monde veut le connaître, tout le monde veux être son pote -ou sa meuf, c'est selon-. C'est la star incontestée du lycée !

J'ai vu aussi la pétasse. Alors la pétasse se décline sous plusieurs formes. Et j'ai vu de beaux spécimens ! D'abord -D'abord, y'a l'aîné... pardon, je m'égare, je digresse. Suis vraiment nulle parce qu'en plus, j'ai appris il y a peu que les digressions ne servent en aucun cas le récit (‘...ou alors une. Mais une seule seulement !') Qui qui m'a dit ça déjà ? Jean- ??? Jean- ??? Sais plus. Passons !-

La pétasse donc ! Il y a la bcbg. Talons hauts, jupe légèrement sexy -mais pas trop quand même ! Un peu de décence s'il vous plait !-, sac Vitton, gsm agrémenté de son bijou fantaisie -mais pas qui clignote quand ça sonne ! C'est ringard !-, cheveux longs généralement nonchalamment dégagés du visage d'un geste élégant et d'une main manucurée style ‘french manucure' -roh...j'exagère là !-. Il y a ensuite la pétasse ‘je-suis-en-révolte-contre-papa-et-maman-mais-pas-contre-leur-apport-financier'. Elle se différencie de la première par son piercing dans la langue et son port d'une unique boucle d'oreille.

Et il y a -roulement de tambours- Lolita ! Elle est pimpante, sautillante, souriante, sexyante -c'est pour la rime- mais sa caractéristique première, c'est son rire. Ce rire enchanteur, cristallin, sensiblement aigu, la tête renversée en arrière -autre méthode pour dégager cette mèche si délicieusement rebelle-

Je finirais par le vilain méchant petit canard noir. J'avoue, là, j'ai un petit faible. A quelques détails près, c'était tout moi ! Garçon ou fille -avec une petite majorité pour les filles quand même- le mot d'ordre est noir ! Vêtements noirs, ça va sans dire, mais aussi ongles noirs, cheveux noirs, sac noir, regard noir. Une petite pointe d'éclat tout de même, les chaînes -en argent hein ! Pas en or ! T'es fou ou quoi !- À la ceinture, au poignet, dans le nez, dans l'oreille ou ailleurs...La révoltée complète !

J'ai aussi surpris quelques moments volés comme des guili-guili vite déposé sur des hanches avenantes suivies de regards à la fois intimidés et fiers de cette audace... Oui, bon, on est quasi tous passés par là !

Et derrière tout ça, le prof ! L'œil hagard, il n'aspire qu'à rentrer chez lui!

Ah ben moi aussi tiens ! Je vais rentrer... Et peut-être même que je vais avoir droit à un café! Il parait qu'on ne sait jamais de quoi demain sera fait...

08:02 Écrit par mag dans E. Humeur | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Quelle idée que d'aller mirer les élèves d'une école catho !
J'aime bien le côté rebelle contre les parents mais pas contre leur soutien financier, faut pas trop déconner dans la révolte !
:-))

Écrit par : Monsieur Poireau | 01/04/2008

Et bien ! Tu te rattrapes!...J'ai de la lecture :-))

Écrit par : Sioran | 02/04/2008

J'ai été privée pendant une semaine faut pas croire! Et pis j'ai encore des choses à dire! Mais j'ai repris le boulot donc moins de temps pour le blog.Contente de te relire ;-)
bises!

Écrit par : mag | 02/04/2008

Les commentaires sont fermés.