29/04/2008

(Presque) No comment!

A ceux qui penseraient encore vivre dans le monde des Bisounours!

 

http://www.lesoir.be/actualite/monde/enfermee-par-son-pere-pendant-2008-04-27-594577.shtml

00:10 Écrit par mag dans F. Furetages | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

26/04/2008

J'adore!

A la recherche de l'humour perdu? C'est par ici!

Merci Fiso!

...1000 fois merci en fait... :-)

23:21 Écrit par mag dans F. Furetages | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

21/04/2008

Monsieur Peter Gabriel (parce que contrairement à d'autres, je ne l'appelle pas par son prénom pour faire croire que je le connais... ;-)

Peter GabrielJe retombe sur ce que j’ai écrit l’année passée quand je suis allée voir Peter Gabriel à Werchter. Je pense que la majorité d’entre vous ne l’on jamais vu, voici donc : 

'Ca fait maintenant, une bonne année que je fais concerts sur concerts (en moyenne, on doit pas être loin d'un par semaine) Le «choc de la découverte musicale en live» est donc passé. J'en ai vu de bons -très bons- et de mauvais -très mauvais...non, non n'insistes pas je ne citerais aucun nom - Tout ça pour dire qu'il me faut un peu plus qu'un type sur scène qui « fait son boulot de chanteur » pour me faire décoller. 

Bien sûr, j'étais fort impatiente de le voir. J'aime sa musique, ses atmosphères, la magie qui s'en dégage... et puis j'ai toujours entendu dire que ses concerts étaient des shows époustouflants...De quoi me mettre l'eau à la bouche donc...

Quand j'ai pris mes places,  j'ai hésité (un quart de seconde, pas plus !) en me disant que Werchter, c'était pas les meilleures conditions pour voir un artiste. Puis je me suis dit que tant pis, il sera plus que probablement en tête d'affiche, je tente le coup ! Et ben non ! Il n'était pas en tête d'affiche... et là, le drame en 5 actes et 12 tableaux. Pas en tête d'affiche donc mini concert, donc en plein jour, donc tu oublies le light extraordinaire, tu oublies le show époustouflante...en gros, te fais pas d'illusions. Puis, je suis allée voir Genesis au stade Roi Baudouin. Le concert était bon sans être exceptionnel. Ca ne m'a pas rassurée sur Gabriel.

Le jour fatidique arrive. Me forçant à y croire « mais si, tu vas voir, ça va être génial... », mais prête à être déçue, j'embarque mes p'tits camarades de jeu et débarque sur le site. Furtage à gauche (bière oblige), furtage à droite (bière oblige), furtage au coin « shopping » (mag oblige) arrive enfin l'heure du concert. J'aime être tout devant, j'ai l'impression d'être plus vivante, de mieux ressentir. On joue donc des coudes et fini par trouver une place à quelques mètres de la scène. Une fois de plus, il n'y a que des « vieux » autour de moi « Ca chérie ! Quand on aime la musique de « vieux... »

Et après ? Ben après, me souviens plus très bien. Je me rappelle m'être levée quand les applaudissements ont retentis ... et puis les premières notes... et puis une lame de fond m'emporte. Les oreilles s'ouvrent, le cœur se règle sur les percussions donnant ainsi le tempo aux pieds, aux jambes pour finalement entraîner tout le corps. Le cerveau s'éteint... l'émotionnel prend le dessus. Les yeux se ferment pour ne plus se concentrer que sur le plaisir que m'apporte cette ambiante surnaturel qui ne peut arriver qu'en concert. Ce moment où le public n'est plus une foule d'individus tous différents, mais devient Un. Je suis un lieu de passage. La magie entre en moi, me nettoie, puis se retire, comme un ressac. Parfois, je rouvre les yeux et je croise ce regard habité, vivant que je sens empli de bonté et en même temps de détermination... «Il est ensorcellent » 

Et puis, tout à coup, j'entends ce que je redoutais le plus, tout en l'espérant du fond du cœur... les premières notes de Family Snapshot. J'ai enterré un ami sur ce morceau. Le cœur se ressert, c'est vrai, mais le sourire s'élargi... «Tiens...c'est mon p'tit clin d'œil pour toi...»  Je crois qu'une larme à du perler... Et puis après...après... retour à la jouissance à l'état pur. Une voix dans mon oreille me dit : « J'adore te voir quand tu es heureuse comme ça » Ben oui, j'avoue, ça va plutôt bien... Dernier morceau, déjà ! Le sorcier s'en va. Je me retourne vers la voix de mon oreille «  c'est fini... »  Je sors doucement de mon autisme musical... et puis... il revient ! Le temps d'un rappel...prolonger le plaisir, et c'est définitivement fini.

Jusque là, mon concert à moi de mon coeur, c'était Waters à Magny cours l'année passée. Aujourd'hui, il y en a un deux...

Merci Monsieur Gabriel .'

A ceux qui chercheraient un cadeau pour mon anniversaire, je veux bien un concert de Peter Gabriel dans mon salon...L'idée est lancée...

13:31 Écrit par mag dans B. Musique | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

15/04/2008

God is a DJ

Ca fait un moment que ça tourne sur le net, mais je l'adore. Je ne résiste donc pas!

10:36 Écrit par mag dans B. Musique | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

11/04/2008

Bonne nouvelle!

SouffirSukumaSi vous êtes comme moi (ce dont je ne doute pas puisque je suis géniale. Cfr post précédent), vous bouquinez plus ou moins régulièrement (plus que moins d'ailleurs). Pour ma part, rien de tel qu'un bon gros pavé, autant que possible en 5 volumes minimum. Les grandes sagas genre ‘Les Rois Maudits', ‘Ramsès', j'adore. Rien que de voir le nombre de pages, ça m'émulsionne...

Alors quand on m'a dit ‘Tiens, lis ça' en me tendant un tout petit fin mini livret, j'ai gentiment ricané (dans la tête hein ! Faut pas vexer non plus !) J'ai donc glissé ça dans mon sac en me disant que j'aurais bien 5 minutes pour m'atteler à ces 24 pages.

Les 5 minutes sont arrivées hier soir. Sans vous dévoiler ma vie privée (je compte écrire une autobiographie pour le moins sulfureuse et décadente, histoire de gagner plein de sous. Je garde donc l'exclusivité !) je ne peux pas m'endormir sans avoir lu quelques lignes. J'avais fini mon livre ( Personne n'y échappera' Romain Sardou. Pas mal en passant...) Je me suis donc motivée. Et puis, l'avantage d'une nouvelle, c'est que si ça te plait pas, c'est vite fini.

Quand je commence un livre, je lis tout ! L'édition, le blabla sur l'auteur, qui a le conçu la couverture, quand c'est sorti, la dédicace, le mot de l'auteur, la préface, enfin, tout quoi ! Donc, j'ouvre et je lis. Editions : Filaplomb. Auteur : Barbara Souffir. Titre : Sukuma et le boucher Armani'. Couverture : Philippe Braye. ‘Imprimé sur papier recyclé avec des encres végétales sans solvant'. La bonne idée ! Prix de vente : 4,20€. Re la bonne idée ! En guise de préambule ‘Si le regard pouvait féconder et tuer, les rues seraient pleines de cadavres et de femmes grosses' Paul Valéry. J'ai souri...

...Et j'ai commencé ma lecture ...Et j'ai fini ma lecture ...Et entre les deux, j'ai rien vu venir ! On m'avait prévenu. Pour qu'une nouvelle ou un texte court soit bon, il faut que dès les premières lignes, le lecteur soit dedans. Pari réussi. En deux temps/trois mots, je voyais le bistrot de quartier et ces piliers de comptoir. Je sentais la fumée de cigarette froide et les relents de javel.

Etant généreuse, je partage avec vous cette ambiance qui tout à coup se fige pour basculer dans... dans quoi ? Z'avez qu'à lire la nouvelle! ‘Le silence est tombé dans le bistrot. D'un coup. Le mannequin Armani jusque là inexistant s'était retourné. Les autres se sont tus. Ils s'étaient, en un peu plus d'une heure, habitués au mec comme s'il faisait partie des meubles. Et comme ça, subitement, il avait tourné la tête et semblait scruter Françoise à travers ses verres fumés. Il s'est avancé lentement vers elle. Ses pas claquaient sur le carrelage du bistrot et résonnaient presque. Comme si les pompes luisantes prenaient tranquillement possession du territoire. Tous les yeux présents dans le bistro le suivaient, y compris l'orbite noire de Sukuma...'

Le désavantage d'une nouvelle, c'est que si ça te plait, c'est vite fini. Il ne reste donc plus qu'une chose à faire, s'organiser plein de 5 minutes dans la journée ! 5 minutes sur les WC, 5 minutes avant de s'endormir, 5 minutes en patientant que le riz soit cuit, 5 minutes en guettant la bonne copine toujours en retard, 5 minutes en fumant une cigarette, 5 minutes de ‘poireautage' quelconque, ... Vous en voulez encore ? Parce que Filaplomb a beaucoup d'autres nouvelles à faire découvrir.

Ce qui pourrait être sympa, ce serait de se ‘donner rendez-vous' pour en papoter de ces nouvelles, non ? Perso, je sais que je les lirais toutes. Quand j'en aurais fini une, je ferais un petit billet et ce serait chouette de partager nos impressions...enfin...je trouve... Pour les questions pratiques, en résumé, vous choisissez ici, là, ou encore là les nouvelles qui vous font de l'œil, vous payez 4,20€ tout compris (hé! Vachement pas cher quand même hein!), et vous les recevez par la poste. Plus simple, y'a pas !

Bon, on fait comme ça alors ;-)

...et bonne lecture !

Mais...MAIS...

Mais je viens de passer les 10 000 visites! Wouaaa! 'erci M'sieurs Dames!

Contente je suis ! :-)

13:10 Écrit par mag dans E. Humeur | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : wouawou, la vache j aime ca |  Facebook |

07/04/2008

je suis géniale...mais si!

mag fait preuve d'une certaine culture générale...voire, d'une culture générale certaine...ou d'une générale certaine culture ?!?... culture certaine générale !?! ...je me perds...

 

...et oui, Toulouse arrive... j'ai bon espoir pour une suite ce soir...

12:08 Écrit par mag dans E. Humeur | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |